Super Randonnées

1. Accueil des Super Randonnées

Les Super Randonnées ont été créées en 2009 par l’Audax Club Parisien.

Les Super Randonnées sont des randonnées permanentes de 600 kilomètres, sur un parcours résolument montagnard. Elles comportent plus de 10.000 mètres de dénivelé positif.

Deux formules sont proposées aux participants : Randonneur et Touriste.


Les Randonneurs ont un délai de 60 heures pour boucler le parcours.

En formule Touriste, on prend le temps de déguster la Super Randonnée, à raison de 75 kilomètres par jour minimum en moyenne.

Les Super Randonnées s’inscrivent dans la tradition cyclotouriste des Brevets de Randonneurs Mondiaux et des Brevets Cyclo-Montagnards Français.

Les Super Randonnées sont des épreuves exigeantes, qui requièrent un excellent entraînement, une bonne connaissance de la montagne et une grande habitude de l’autonomie sur de longues distances.

Touriste ou Randonneur, il faut aimer grimper et avoir le goût de l’effort. On choisit la formule Touriste lorsqu’on souhaite contempler tous les paysages de jour et rouler sans s’imposer de contrainte horaire. On choisit la formule Randonneur lorsqu’on souhaite se lancer un défi en temps limité.

Les Super Randonnées vous font passer par des cols et des sommets parfois célèbres, parfois peu connus. Les paysages sont grandioses. Ceux qui choisiront l’option Randonneur auront le bonheur de découvrir la montagne à des heures privilégiées: aube, crépuscule, ou même nuit. Tous en garderont des souvenirs inoubliables.

Bonne route à tous… et n’oubliez pas : l’autonomie fait partie du jeu !

Contact :
Sophie Matter
3960 ancien chemin de Salernes
F-83570 COTIGNAC
sophie.matter@audax-club-parisien.com


2. Histoire des Super Randonnées

Naissance (2008)

L’origine des Super Randonnées de l’Audax Club Parisien se confond avec la trajectoire personnelle de Sophie Matter. En 2008, elle habite en Provence, elle a une licence de cyclotourisme dans le club local de Carcès (Var), et pédale de façon indépendante. Depuis son troisième Paris-Brest-Paris Randonneur en 2007, elle ne cesse de se lancer de nouveaux défis, de plus en plus durs. Ayant sympathisé avec un groupe d’Américains de Seattle sur ce même PBP, elle mesure à quel point les brevets randonneurs se sont répandus à l’étranger, et rêve d’aller effectuer des 1200 à l’autre bout du monde. La longue distance à vélo la passionne à tel point qu’elle travaille à créer un répertoire mondial du cyclisme de longue distance, en même temps qu’elle publie ses comptes rendus sur son blog, Rando Spirit.

L’année 2008 est marquée par une succession de défis personnels et de participations à des épreuves de toute sorte, toujours en montagne. En mai 2008, elle effectue, en totale autonomie, la Bicinglette (six fois le Mont Ventoux en 24h), randonnée permanente proposée par Christian Pic, Président du Club des Cinglés du Ventoux ; puis la randonnée Luchon – Bayonne (brevet cyclo-montagnard figurant au calendrier de la Fédération Française de Cyclotourisme), de 327 kilomètres et 5257 mètres de dénivelé.

Fin juin 2008, elle participe à la Fausto Coppi Super Randonnèe, organisée par Ivano Vinai et l’association Fausto Coppi on the road, au départ de Cuneo, dans le Piémont italien. Ce sont 510 km et plus de 11300 mètres de dénivelé, à effectuer en 44 heures. Sophie est rassurée que la moyenne minimale soit d’environ 12 km/h, comme sur les brevets cyclo-montagnards de la FFCT. Il y a 5 contrôles intermédiaires (par tampon) ; un ravitaillement ; deux dortoirs avec restauration. Certains cyclistes roulent en autonomie, d’autres ont un véhicule d’assistance : celle-ci est autorisée en 13 points du parcours, parmi lesquels les sommets des cols. Sophie est enthousiasmée par cette expérience. La Super Randonnée italienne lui rappelle les brevets cyclo-montagnards français, en plus long. A l’époque, il n’existe pas, en France, d’aussi long brevet montagnard organisé à date fixe.

En revanche, l’ultracyclisme se développe en France, avec le Raid Provence Extrême (RPE) et le Raid Extrême Vosgien (REV). Organisé par Jean-Claude Arens, le REV 2008 mesure 530 km et 12500 m de dénivelé. C’est une course (avec podium à l’arrivée) ; il est interdit de rouler dans la roue d’un concurrent ; la moyenne minimale est de 17,5 km/h ; le niveau requis est très élevé. La logique de l’ultracyclisme est d’optimiser la performance (voiture suiveuse en permanence). Pourtant, sur le REV, les cyclistes sans assistance sont autorisés à participer dans leur catégorie, et l’organisation a prévu des ravitaillements. Sophie s’est inscrite par curiosité, par défi, et par amour des Vosges, mais elle aurait préféré une épreuve mieux adaptée à sa manière de pratiquer la longue distance: absence de compétition, délais plus généreux, valorisation de l’autonomie. Sans parler de l’aspect financier : la participation aux épreuves d’ultracyclisme, en France ou à l’étranger, coûte fort cher (le plus abordable est le REV) ; rien de comparable avec les tarifs en usage chez les cyclotouristes.

En juillet 2008, Sophie réalise un de ses rêves. Accueillie par ses nouveaux amis américains, elle participe à la Rocky Mountain 1200, au Canada. À l’arrivée de la randonnée, à Kamloops, Sophie rencontre Robert et Suzanne Lepertel. Ils sont en visite chez leurs amis randonneurs de Colombie Britannique. Elle ne les connaît que de réputation. Robert et Suzanne ont été organisateurs de sept Paris-Brest-Paris (1971, 1975, 1979, 1983, 1987, 1995 et 1999). Robert dit « Bob » a présidé l’Audax Club Parisien de 1972 à 1983. Il est à l’origine de l’association Les Randonneurs Mondiaux, créée en 1983. Le couple voyage beaucoup, et entretient des liens d’amitié avec leurs correspondants internationaux. Ravis de voir une Française participer à un 1200 des Randonneurs Mondiaux, ils l’invitent à la prochaine Assemblée Générale de l’Audax Club Parisien, qui se tient à la fin de l’année.

De retour en Provence, nourrie de ces expériences variées, et profitant d’un bon entraînement, Sophie s’attaque à un nouveau défi : la Super Randonnée Jean Giono. C’est un défi personnel, qu’elle a elle-même imaginé. Les sources d’inspiration sont diverses. Distance et délai sont ceux d’un brevet randonneur classique : 600 km en 40 heures. Le parcours est inspiré du Raid Provence Extrême (tour complet des Gorges du Verdon, montagne de Lure et Ventoux), auquel elle a ajouté quelques cols, pour obtenir le chiffre symbolique de 10000 mètres de dénivelé (mesuré sur le planificateur de parcours en ligne qu’elle utilise à l’époque : openrunner). Sophie a baptisé son défi Super Randonnée, en hommage à la Super Randonnèe Fausto Coppi, le plus long brevet montagnard auquel elle ait jamais participé, et Jean Giono, en hommage au poète de Haute Provence.

Après plusieurs tentatives malheureuses, Sophie boucle sa Super Randonnée en 38h30, le 1er octobre 2008. Enthousiaste, elle en fait le compte-rendu sur son blog, mettant à disposition de ses lecteurs la carte routière, la feuille de route, le profil et d’autres informations encore. Mais les problèmes surgissent.

D’abord, l’héritière de l’écrivain, Madame Sylvie Durbet-Giono, par la voix de l’Association des Amis de Jean Giono, accepte l’utilisation du nom de Jean Giono, mais refuse l’appellation Randonnée, au motif que des manifestations littéraires sont déjà organisées sous ce nom. Pour Sophie, pas question de renoncer au nom de randonnée, qui unit à ses yeux : cyclotourisme, longue distance, dépassement de soi, autonomie, liberté et camaraderie ; un nom qui se rattache à la tradition du Paris-Brest-Paris Randonneur, et qui est utilisé, dans le monde entier, par les fédérations qui organisent les brevets qualificatifs. La Super Randonnée Jean Giono devient donc Super Randonnée de Haute Provence.

Ensuite, ayant incité d’autres cyclistes à faire sa Super Randonnée, Sophie envisage d’utiliser son blog pour publier une liste des inscriptions, un règlement, et les futurs résultats ; ce qui équivaut à devenir organisatrice. Mais elle ne se sent pas capable de franchir seule ce pas. Christian Pic lui donne des explications techniques et lui conseille de se rapprocher d’une association sportive, ou d’un créer une. Le club de Carcès, auquel Sophie est licenciée, ne s’intéresse pas à la longue distance.

Or, en décembre 2008, Sophie se rend à l’Assemblée Générale de l’Audax Club Parisien, sur l’invitation de Bob et Suzanne Lepertel. Depuis qu’elle a découvert les Randonneurs Mondiaux, son admiration pour ce club centenaire n’a fait que grandir. Elle présente son projet de Super Randonnée, l’idée est accueillie très favorablement et Jean-Gualbert Faburel, Vice-Président et responsable des Brevets de Randonneurs Mondiaux à l’international, l’assure de son soutien. Sophie adhère à l’Audax Club Parisien. L’Audax Club Parisien décide de prendre en charge l’organisation de la Super Randonnée, et lui en confie la responsabilité.

La naissance de la Super Randonnée de Haute Provence est annoncée publiquement lors de la traditionnelle cérémonie de remise des récompenses de l’Audax Club Parisien, début janvier 2009.

Développement (2009-2020)

En janvier 2009, le règlement des Super Randonnées de l’Audax Club Parisien est établi. La Super Randonnée est une randonnée permanente, avec un nouveau format (600 km / 10000 mètres de dénivelé) et des nouvelles règles : autonomie complète (véhicules d’assistance interdits, même aux contrôles) ; contrôle par photo ; deux formules: Randonneur ou Touriste. Le délai en formule Randonneur est porté de 40 à 50 heures, pour fixer la moyenne minimale à 12 km/h – moyenne inférieure habituelle pour les randonneurs sur les brevets montagnards. En formule Touriste, on demande une moyenne de 80 km par jour minimum. Décision est prise de créer d’autres itinéraires, mais uniquement en France. Une carte de route et une plaque de cadre spéciales sont éditées.
Le contrôle par photo, déjà toléré sur certaines épreuves d’endurance, comme les Diagonales ou les Cinglés du Ventoux, devient le principal outil de contrôle sur la Super Randonnée. En effet, il permet de prouver, nuit et jour, le passage du participant aux différents sommets, où il est, sauf exception, impossible de faire tamponner sa carte.
Par opposition au brevet organisé à date fixe, au cours duquel le participant est plus ou moins (selon l’organisateur et la fréquentation) entouré, pris en charge et contrôlé, la Super Randonnée offre un espace de solitude et de liberté où peut s’exprimer le randonneur confirmé. Il peut choisir son jour et son horaire de départ, et organiser son plan de marche comme il l’entend. La règle de l’autonomie relève du même esprit. Selon l’organisatrice, « depuis l’époque de Vélocio, l’autonomie a toujours été une caractéristique fondamentale du randonneur (…). Le randonneur doit savoir se prendre en charge, s’organiser, lire une carte, assurer lui-même les pointages, se ravitailler, trouver de l’eau, effectuer les réparations ordinaires et maintenir un éclairage en état de marche, enfin il doit suffisamment se connaître pour gérer seul sa fatigue et parfois son découragement ».
Comme il sera précisé quelques années plus tard en introduction au règlement, « L’esprit de la Super Randonnée repose sur la liberté et la maturité du randonneur ».

Le 28 mai 2009, Sophie Matter obtient la première homologation de l’histoire des Super Randonnées de l’ACP : FR-HP-R-1. Les deux suivantes sont décrochées par des randonneurs venus d’Italie : Barbara Fanchini (FR-HP-R-2) et Fulvio Gambaro (FR-HP-R-3), le 18 août 2009. Dès cette année, Fulvio Gambaro envoie à Sophie un projet de Super Randonnée en Italie (la future Prealpina) ; mais l’ACP n’est pas encore décidé à exporter ses Super Randonnées.

2010 : Ouverture de la Super Randonnée du Dauphiné Gratiné (parcours proposé par Hugues Rico).

2011 : L’Audax Club Parisien crée le Randonneur 10000. Parmi les épreuves à effectuer, il faut une Super Randonnée homologuée par l’ACP, effectuée en formule Randonneur. La création du Randonneur 10000 accroît l’intérêt des randonneurs internationaux pour ces nouvelles Super Randonnées.

2012 : L’Audax Club Parisien autorise les pays étrangers à organiser des Super Randonnées selon son règlement. Les premières Super Randonnées internationales voient le jour en Croatie, en Espagne, au Japon, et aux États-Unis. La carte de route et la plaque de cadre sont exportées telles quelles. La même plaque de cadre, portée par les participants à travers le monde, rappelle que tous participent à la même organisation et se réfèrent au même règlement. Dans certains pays, comme le Japon ou l’Espagne, c’est le début d’une grande passion pour les Super Randonnées, qui dépasse de loin la quête du Randonneur 10000.

La même année, l’ACP met fin à la publication des temps réalisés en formule Randonneur. « Finishing is everything ! »

2013 : Ouverture de la SR Pyrénées-Pirineos (parcours tracé par Sophie Matter) et de la SR de l’Ours Cathare (parcours proposé par François Goas).

2014 : Ouverture de la SR Garbure et Piperade (parcours proposé par Pierre Gadiou).

Décembre 2014 : Pour mettre fin aux réclamations liées au fait que certains parcours dépassent allègrement les 10000 mètres de dénivelé, le règlement est modifié. Le délai en formule Randonneur augmentera avec le dénivelé, sur la base de 50 heures pour 10000 mètres, à raison d’une heure par tranche de 500 mètres supplémentaires. Par exemple, de 10500 m à 10999 m : 51 h ; de 11000 m à 11499 m : 52 h ; (…) de 15000 m à 15499 m : 60 h. L’organisatrice ne veut pas que les 10000 m soient considérés comme un plafond. Il n’y a pas de limite haute.

Suite au développement des Super Randonnées internationales, Sophie Matter donne des précisions au sujet de l’esprit de son organisation (pour autant qu’il soit possible de transcrire l’esprit dans la règle). Elle craint que, dans certains pays, la Super Randonnée soit assimilée au brevet classique de 600 km et organisée comme tel, à date fixe, avec assistance aux contrôles, et sans considération pour la formule Touriste. Le règlement des Super Randonnées est donc doté d’un nouveau préambule :
« La Super Randonnée est une randonnée permanente, à l’initiative du participant. Chacun choisit sa date, son heure de départ, son bagage, comment il va s’organiser, comment il va gérer son temps, s’il va dormir à l’hôtel ou dans son duvet ou pas du tout. Il n’a aucune contrainte concernant la gestion de sa randonnée, sinon de respecter le délai global selon la formule choisie (Randonneur ou Touriste), et de ne pas recourir à l’aide d’un véhicule. Il effectue lui-même les opérations de contrôle. Bref, il peut et doit se débrouiller tout seul. L’esprit de la Super Randonnée repose sur la liberté et la maturité du randonneur ».
Le règlement est également augmenté d’un appendice qui précise : « Une Super Randonnée ne peut avoir lieu à la fois en même temps et sur le même parcours qu’un BRM de 600 km. Les Super Randonnées étant des randonnées permanentes, l’organisateur a l’obligation de les proposer toute l’année (sous réserve que les routes soient ouvertes à la circulation). S’il souhaite proposer une date précise pour le déroulement d’une Super Randonnée, il peut le faire à condition que le règlement soit respecté. Notamment, il ne devra pas proposer d’assistance motorisée, même ponctuellement. Il ne devra pas effectuer les opérations de contrôle à la place des participants. Il devra proposer les deux formules, Touriste et Randonneur, et il ne devra pas imposer d’horaire aux participants ».

2015 : Ouverture de la SR des Côtes de Bourgogne (parcours tracé par Sophie Matter).

2017 : Le délai en formule Randonneur passe à 60 heures pour tous les parcours, afin de rendre les Super Randonnées moins élitistes, de permettre aux randonneurs de dormir davantage, et de simplifier le calcul du délai, qui depuis 2015, se fait en fonction du dénivelé de chaque parcours, ce qui ne s’avère pas être une bonne solution. Il est évident que toutes les Super Randonnées ne sont pas égales en difficulté. A chacun de choisir sa préférée.

La même année (2017), ouverture de la SR du Léman Dément (parcours proposé par Laurent Dene) et de la SR Baridür (parcours tracé par Sophie Matter).

2018 : Ouverture de la SR de Port-la-Montagne (parcours tracé par Sophie Matter).

Décembre 2019 : Pour fêter les 10 ans des Super Randonnées, l’Audax Club Parisien crée le challenge 10 Super Randonnées, décerné à celles et ceux qui auront effectué dix Super Randonnées homologuées par l’ACP, en formule Randonneur ou en formule Touriste. Au bout d’une année, en décembre 2020, le challenge compte 17 lauréats.
Le numéro 1 du challenge 10 Super Randonnées est attribué, à titre posthume, à Micky Inagaki, qui fut Président des Audax Japon. Micky Inagaki, attaché à développer la randonnée de longue distance au Japon, participait à de nombreuses randonnées à travers le monde, en véritable ambassadeur des randonneurs japonais. Outre sept Super Randonnées au Japon, il effectua le Dauphiné Gratiné en juillet 2013, la SR Central Mountain Taroko Gorge (Taiwan) en avril 2015, Garbure et Piperade en août 2015, la SR Snowies (Australie) en janvier 2016 et la SR Prealpina (Italie) en août 2016. Micky est décédé en mars 2017, après avoir été renversé par une voiture alors qu’il participait au Tiki 1200 en Nouvelle-Zélande.

En décembre 2020, il existe 120 Super Randonnées homologuées par l’Audax Club Parisien, organisées dans 27 pays, sur les 5 continents. Depuis l’origine, 2836 numéros d’homologation ont été issus.

3. Règlement des Super Randonnées

Introduction

La Super Randonnée est une randonnée permanente, à l’initiative du participant. Chacun choisit sa date, son heure de départ, son bagage, comment il va s’organiser, comment il va gérer son temps, s’il va dormir à l’hôtel ou dans son duvet ou pas du tout. Il n’a aucune contrainte concernant la gestion de sa randonnée, sinon de respecter le délai global selon la formule choisie (Randonneur ou Touriste), et de ne pas recourir à l’aide d’un véhicule. Il effectue lui-même les opérations de contrôle. Bref, il peut et doit se débrouiller tout seul. L’esprit de la Super Randonnée repose sur la liberté et la maturité du randonneur.

Description

Les Super Randonnées sont des randonnées permanentes organisées, contrôlées et homologuées par l’Audax Club Parisien. Elles se situent dans des zones montagneuses sur un parcours d’environ 600 km avec un dénivelé positif total supérieur à 10 000 mètres.

Les Super Randonnées peuvent être effectuées suivant deux formules:
Touriste : moyenne de 75 km minimum par jour
Randonneur : 60 heures

La Super Randonnée peut avoir lieu à n’importe quel moment de l’année. Néanmoins, vu le caractère montagnard du parcours, le participant devra s’assurer que les routes sont praticables lorsqu’il effectuera sa tentative.

Spécificité des participants

Ces randonnées sont ouvertes à tous cyclistes licenciés à une fédération sportive ou non licenciés, y compris les étrangers. Chaque participant doit être assuré en responsabilité civile. Les mineurs de moins de 18 ans doivent joindre une autorisation parentale.
Les randonnées peuvent s’effectuer seul ou en groupe.
Les randonnées doivent être effectuées sur des machines mues exclusivement par la force musculaire.
Une carte de route nominative et une plaque de cadre sont remises à chaque participant au moment de son inscription. Les deux doivent être conservées par le participant durant la totalité de l’épreuve. Les informations demandées sur la carte (nom, prénom, adresse etc.) doivent être complétées avant le départ.

Devoirs des participants

Chaque randonneur doit pourvoir lui-même à tout ce que demande l’accomplissement de la Super Randonnée. Les voitures suiveuses, même ponctuellement, sont interdites sur le parcours, contrôles inclus.
Les participants sont considérés en excursion personnelle et la responsabilité du club organisateur ne saurait en aucun cas être engagée.
Les participants doivent respecter le Code de la route et toute signalisation officielle.
Les participants doivent suivre l’itinéraire de la Super Randonnée. L’organisateur met à leur disposition une feuille de route détaillée (road-book) mentionnant les lieux de contrôle, ainsi qu’une trace GPS.
Pour les participants en formule Randonneur, le départ se fait obligatoirement du point de départ officiel. Les participants en formule Touriste peuvent choisir librement leur point de départ sur la feuille de route.
Les vélos doivent être munis d’un éclairage fixé solidement à l’avant et à l’arrière. De nuit et lorsque la visibilité est insuffisante (pluie, brouillard), les participants doivent faire fonctionner leur éclairage et porter un gilet de haute visibilité, conformément au Code de la route.
Il est fortement conseillé d’emporter un éclairage de secours et une lampe frontale.
Il est également conseillé d’emporter une couverture de survie et un téléphone portable, et de porter un casque ainsi que des vêtements clairs.

Inscription

En s’inscrivant à la Super Randonnée, les participants attestent sur l’honneur qu’ils sont en condition physique suffisante pour effectuer le parcours choisi et avoir pris connaissance des consignes de sécurité.
Le participant doit faire parvenir au responsable une demande d’inscription au moins 30 jours avant la date de départ prévue, accompagnée du montant de l’inscription. Une inscription peut être annulée en retournant la carte de route.
Une carte de route est valable tant que le participant n’a pas pris le départ. S’il prend le départ et abandonne, sa carte n’est plus valable pour une autre tentative.
En formule Randonneur, le participant doit indiquer à l’organisateur la date et l’heure de départ prévus au moment de l’inscription. S’il décide par la suite d’en changer, il doit en avertir l’organisateur au minimum une semaine avant le départ.
En formule Touriste, les participants ne sont pas tenus d’annoncer la date de leur départ. En revanche, s’ils choisissent un autre point de départ que celui de la formule Randonneur, ils doivent le signaler à l’organisateur au moment de l’inscription.

Contrôles et Homologation

Chaque participant, qu’il soit Touriste ou Randonneur, doit mentionner sur sa carte de route la date et l’heure de départ et d’arrivée (jour, heure, minute), ainsi que l’heure de passage à chaque lieu de contrôle intermédiaire (heure, minute).
Chaque participant doit également attester de son passage aux lieux de contrôle par une photo de son vélo au lieu de contrôle photo désigné par l’organisateur. Pour chaque Super Randonnée, l’organisateur donne des informations précises sur la nature et la localisation des lieux de contrôle. Ces informations pourront également lui être demandées par courriel. Le participant peut figurer sur la photo mais son vélo doit être visible.
Si les circonstances le permettent, le contrôle photo peut être remplacé par l’apposition, sur la carte de route, du cachet d’un établissement situé au lieu de contrôle. Le cachet doit porter le nom du lieu de contrôle sinon il n’est pas valable.
Une photo manquante (ou non remplacée par un cachet), une heure de passage non mentionnée ou la perte de la carte de route (à quelque distance que ce soit) entraîneront la non-homologation de la randonnée.
Chaque participant est tenu de remplir lui-même sa carte de route. Chaque participant devra fournir lui-même à l’organisateur la totalité des photos de contrôle requises pour son homologation.
Des contrôles secrets pourront être effectués au départ et sur le parcours.
Si un participant inscrit en formule Randonneur effectue la totalité du parcours en dépassant le délai alloué, qu’il ait validé tous les contrôles et respecté le présent règlement, il sera homologué en Touriste.
Après la randonnée, chaque participant devra retourner sa carte de route ainsi que les photos de contrôle à l’organisateur. Les photos peuvent être transmises électroniquement.
La carte de route sera retournée au participant après vérification et attribution d’un numéro d’homologation. Les numéros d’homologation sont attribués dans l’ordre chronologique, touristes et randonneurs confondus. La liste des homologués sera affichée sur le site Web ACP par ordre chronologique. Les Super Randonnées ne sont pas des compétitions. Les participants ne sont pas classés par performance.

Divers

Comme pour les autres organisations de l’Audax Club Parisien, la Super Randonnée n’est pas cumulable avec d’autres organisations.
Une Super Randonnée ne peut avoir lieu à la fois en même temps et sur le même parcours qu’un BRM de 600 km.
Les Super Randonnées étant des randonnées permanentes, l’organisateur a l’obligation de les proposer toute l’année (sous réserve que les routes soient ouvertes à la circulation). S’il souhaite proposer une date précise pour le déroulement d’une Super Randonnée, il peut le faire à condition que le règlement soit respecté. Notamment, il ne devra pas proposer d’assistance motorisée, même ponctuellement. Il ne devra pas effectuer les opérations de contrôle à la place des participants. Il devra proposer les deux formules, Touriste et Randonneur, et il ne devra pas imposer d’horaire aux participants.
En participant à la Super Randonnée, les randonneurs acceptent la publication de leur identité dans les résultats publiés par l’ACP. En aucun cas, leur identité ne pourra être utilisée à des fins commerciales ou être transmise à un tiers à cet effet.
Le fait de s’inscrire et de prendre le départ d’une Super Randonnée implique de la part de l’intéressé l’acceptation sans réserve du présent règlement. Toute fraude ou tentative de fraude entraînera l’exclusion du participant de toutes les organisations de l’Audax Club Parisien. Toute plainte ou réclamation, pour quelque motif que ce soit, devra être exprimée par écrit et adressée au Comité Directeur de l’ACP qui réglera, sans appel d’aucune sorte, les cas soumis ainsi que les litiges que ce règlement aurait omis d’évoquer.


4. Itinéraires des Super Randonnées (France)

Super RandonnéeDépartFeuille de routeOpenrunnerCartes routièresContrôle photo
Haute ProvenceManosque (04)Feuille de routeCarteCartesPhotos
Le Dauphiné GratinéSt-Martin-le-Vinoux (38)Feuille de routeCarteCartesPhotos
Pyrénées-PirineosArgelès-Gazost (65)Feuille de routeCarteCartesPhotos
L’Ours CathareFoix (09)Feuille de routeCarteCartesPhotos
Garbure et PiperadeOloron-Ste-Marie (64)Feuille de routeCarteCartesPhotos
Les Côtes de BourgogneMarsannay-la-Côte (21)Feuille de routeCarteCartesPhotos
BaridürCernay (68)Feuille de routeCarteCartesPhotos
Le Léman DémentBellegarde-sur-Valserine (01)Feuille de routeCarteCartesPhotos
Port-La-MontagneToulon (83)Feuille de routeCarteCartesPhotos

Les parcours seront modifiés en cas de fermeture de route.


5. Inscription aux Super Randonnées (France)

Renseignements demandés

Nom de la Super Randonnée
Nom
Prénom
Date de naissance
Adresse postale (pour l’expédition des documents)
Fédération et N° de licence (ou « non licencié »)
Club (ou « indépendant »)
Formule choisie: Touriste ou Randonneur
si Randonneur, indiquer date et heure de départ prévues
En s’inscrivant à la Super Randonnée, le participant atteste sur l’honneur qu’il est en condition physique suffisante pour effectuer le parcours choisi, et avoir pris connaissance des consignes de sécurité.
Ces renseignements peuvent être communiqués par courriel :
sophie.matter@audax-club-parisien.com

Paiement

Licenciés FFCT : 3 euros
Autres : 5 euros

Etablir le chèque à l’ordre de l’Audax Club Parisien et l’envoyer à :
Sophie Matter
3960 ancien chemin de Salernes
83570 Cotignac
FRANCE
Paiement PayPal:
Licenciés FFCT : envoyer 3,50 euros à mattersophie@gmail.com
Autres : envoyer 5,50 euros à mattersophie@gmail.com

Uniquement pour la SR du Dauphiné Gratiné, une médaille spéciale peut être commandée en cas de réussite. Veuillez écrire à l’organisatrice.


6. Règlement des Organisateurs de Super Randonnées

Si vous souhaitez participer à une Super Randonnée hors de France, vous devez vous inscrire auprès de son organisateur. Veuillez consulter la liste des SR sur notre site

Si vous souhaitez créer une nouvelle Super Randonnée dans votre pays, veuillez lire le Règlement des Organisateurs de Super Randonnées ci-dessous, avant de prendre contact avec l’ACP.

REGLEMENT DES ORGANISATEURS DE SUPER RANDONNEES (SR)

INTRODUCTION : UNE SR N’EST PAS UN BREVET

C’est une randonnée permanente, à l’initiative du participant. Chacun choisit sa date, son heure de départ, son bagage, comment il va s’organiser, comment il va gérer son temps, s’il va dormir à l’hôtel ou dans son duvet ou pas du tout. Il n’a aucune contrainte concernant la gestion de sa randonnée, sinon de respecter le délai global selon la formule choisie (Randonneur ou Touriste), et de ne pas recourir à l’aide d’un véhicule. Il effectue lui-même les opérations de contrôle. Bref, il peut et doit se débrouiller tout seul. L’esprit de la Super Randonnée repose sur la liberté et la maturité du randonneur.

1. CONTACTER LE REPRESENTANT ACP

PAYSREPRESENTANT SREMAIL
AllemagneUrban HILPERTfreiburg@ara-breisgau.de
AustralieMark NEWTONbrevets@audax.org.au
AutricheFerdinand JUNGferdinand.jung@liwest.at
BrésilRoberto TREVISANacp_brasil@randonneursbrasil.com.br
BulgarieLazar VLADISLAVOVlazar.v@gmail.com
Corée du SudJan BOONSTRAjan@boonstra.org
CroatieAres BURSICares.bursic@gmail.com
Etats-UnisWilliam BECKwilliam.a.beck@gmail.com
GrèceNick KONSTANTOPOULOScyclnik@yahoo.gr
IsraelTal KATZIRisraeli.randonneurs@gmail.com
ItalieMino REPOSSINIm.repossini@gmail.com
JaponSusumu FURUKUBOfurukubo2004@yahoo.co.jp
MalaisieSam TOWaudaxmalaysia@gmail.com
NorvègeJens Glad BALCHENjens@randonneurs.no
PortugalRandonneurs Portugalrandonneurs@randonneursportugal.pt
RoumanieIulian ENEiulian@adevaratiiveloprieteni.ro
Royaume-UniJohn WARDpermanents@audax.uk
RussieValery KOMOCHKOVvkvvk@mail.ru
SlovénieSimon KRASNAinfo@randonneurs.si
TaiwanJack RUANjack_ruan@dimerco.com

Liste des Représentants ACP pour les Super Randonnées

Votre pays n’est pas dans la liste? Veuillez contacter le Représentant BRM de votre pays.


Celui ou celle qui souhaite organiser une Super Randonnées hors de France (nommé ci-après: «Organisateur»), doit contacter le Représentant de l’ACP pour les Super Randonnées dans son pays (= Représentant SR), pour l’informer de son intention de créer une Super Randonnée homologuée par l’ACP. S’il n’y a pas de Représentant SR dans le pays, il doit contacter le Représentant BRM.
Le Représentant (SR ou BRM) peut émettre un avis favorable ou défavorable. L’approbation de la Super Randonnée reste au pouvoir de l’ACP.

Plusieurs SR peuvent être organisées dans un même pays. Un Organisateur peut organiser plusieurs SR. Les SR ne doivent pas emprunter les mêmes routes, ou alors le moins possible. Chaque SR doit être une expérience différente.
Une SR peut être organisée à cheval sur plusieurs pays. Le lieu de départ détermine le pays dont le Représentant ACP doit être contacté. Il est préférable d’informer les Représentants ACP de tous les pays traversés.

Le Représentant SR est l’unique contact de l’ACP pour les SR d’un même pays. Il prend à sa charge le contrôle des projets de SR, la validation des éventuelles modifications de SR existantes, l’envoi des résultats, la commande de cartes, la réception des autocollants d’homologation et le paiement de la facture annuelle (voir détails ci-dessous).
S’il n’y a pas de Représentant SR dans le pays:
En soumettant le projet de SR à l’ACP, l’Organisateur et le Représentant BRM doivent déterminer qui des deux sera en contact avec l’ACP pour cette SR, et notamment, qui prendra à sa charge l’envoi des résultats, la commande de cartes, la réception des autocollants d’homologation et le paiement de la facture annuelle.
L’ACP n’acceptera pas plus d’un contact par Super Randonnée.

2. APPROBATION DE LA SUPER RANDONNEE

L’Organisateur, ou son Représentant, doit envoyer à l’ACP les informations suivantes:
– Pays
– Nom de la SR
– S’il n’y a pas de Représentant SR dans le pays: Nom du contact ACP pour cette SR
– Email et adresse postale du contact ACP pour cette SR
– Nom et Email du contact qui apparaîtra sur la Liste des SR (si différent du précédent)
– Le parcours sur openrunner (en un seul morceau)
– Une feuille de route (road book) indiquant tous les lieux de contrôle
– Une photo pour chaque lieu de contrôle
openrunner
exemple de document avec les photos des lieux de contrôle

Détails:
– La longueur est de 600 km (jusqu’à 619 km).
– Le dénivelé positif doit être au moins égal à 10.000 mètres (mesure openrunner, en un seul morceau). Il n’y a pas de limite haute.
– Le parcours ne doit pas consister à effectuer plusieurs fois la même boucle, ni à effectuer plusieurs aller-retour à partir d’un même point (parcours en étoile).
– Les sections en aller-retour sont admises, mais elles doivent être évitées autant que possible.
– Le départ et l’arrivée peuvent être situés à des endroits différents.
– Maximum 21 lieux de contrôle, départ et arrivée compris (le départ est le lieu de contrôle n°1, etc.).
– Les contrôles n’ont pas d’horaire d’ouverture ni de fermeture.
– Tous les contrôles doivent pouvoir être faits par photo, y compris le départ et l’arrivée. Les tampons, reçus et autres tickets ne sont pas obligatoires. Le lieu de contrôle photo doit être facile à trouver pour le participant, et facile à identifier pour l’Organisateur lorsqu’il contrôlera les photos des participants.
– L’unique fonction du lieu de contrôle est de prouver que le participant a respecté le parcours. L’Organisateur n’a aucune obligation d’en faire un lieu de ravitaillement.

Lorsque la SR est approuvée, l’ACP ajoute la nouvelle Super Randonnée à la Liste des SR.

3. DEVOIRS DES ORGANISATEURS

L’Organisateur doit faire appliquer le règlement des Super Randonnées.

La SR n’est pas un brevet: Le règlement est différent !

– L’Organisateur doit proposer les deux formules, Touriste et Randonneur.
– Les participants doivent être autonomes. Les véhicules d’assistance sont totalement interdits, et sur le parcours, et aux contrôles.
– L’Organisateur ne doit pas fixer d’horaire d’ouverture ni de fermeture pour les contrôles.
– L’Organisateur ne doit pas faire de classement. Il doit considérer à égalité tous ceux qui réussissent. Pour cela, il est souhaitable que l’Organisateur ne publie pas les temps des participants.
– Les Super Randonnées sont des randonnées permanentes. L’Organisateur a l’obligation de les proposer toute l’année (sous réserve que les routes soient ouvertes à la circulation).
– Si l’Organisateur souhaite en outre proposer une date précise pour le déroulement d’une Super Randonnée, il peut le faire, à condition que le règlement soit respecté. Notamment, il ne devra pas proposer d’assistance motorisée, même ponctuellement. Il ne devra pas effectuer les opérations de contrôle à la place des participants. Il devra proposer les deux formules, Touriste et Randonneur. L’Organisateur ne devra pas imposer d’horaire aux participants. Aucun groupe ne devra être formé à l’initiative de l’Organisateur.
– La Super Randonnée n’est pas cumulable avec d’autres organisations de l’ACP. Une SR ne peut avoir lieu à la fois en même temps et sur le même parcours qu’un brevet (BRM) de 600 km.
– L’Organisateur peut publier la liste des participants homologués, mais il ne doit pas l’utiliser à des fins commerciales ni la transmettre à un tiers à cet effet.

4. CARTES DE ROUTE ET PLAQUES DE CADRE

Chaque participant reçoit une carte de route et une plaque de cadre. L’ACP fournit les cartes de route et les plaques de cadre. L’Organisateur (ou son Représentant) les commandent auprès de l’ACP. L’ACP facture 1 euro par unité (carte+plaque) commandée.
Quantité minimale à commander: 35 unités (cartes+plaques).
Les Organisateurs qui souhaitent fabriquer leur propre matériel doivent soumettre leur projet de maquette à l’ACP. Dans ce cas, la plaque de cadre doit être fidèle au modèle fabriqué par l’ACP.
Les cartes de route n’ont pas de date de péremption. Une carte reste valable tant que le participant n’a pas pris le départ. Si le participant doit différer son départ, sa carte reste valable. Mais si le participant prend le départ et abandonne, il ne peut pas réutiliser sa carte pour une autre tentative.

5. AU COURS DE L’ANNÉE

L’Organisateur traite les demandes d’inscription à sa Super Randonnée.
Il tient à jour un fichier des inscriptions en attribuant des numéros par ordre chronologique d’inscription. Il y a une seule numérotation pour Randonneurs et Touristes. Le numéro d’inscription doit être noté sur la carte de route du participant.
L’Organisateur doit fournir aux participants une feuille de route (road book) détaillée, ainsi qu’un document contenant les photos de tous les lieux de contrôle. La feuille de route et le document avec les photos peuvent être imprimés ou sous forme électronique.
L’Organisateur envoie ou remet à chaque participant une carte de route comportant ses informations personnelles, et une plaque de cadre.
Après chaque randonnée, l’Organisateur doit vérifier la carte de route du participant, ses photos de contrôle et, pour la formule Randonneur, le temps de passage que le participant a noté pour chaque contrôle, y compris le départ et l’arrivée. Date et heure de départ, ainsi que d’arrivée, doivent être notées sur la carte.
Si tout est correct, l’Organisateur coche la case Randonneur ou Touriste. Il note le temps réalisé, si la SR a été accomplie en formule Randonneur.
L’Organisateur conserve les cartes de route remplies jusqu’à réception des autocollants d’homologation ACP.

6. ENVOI DES RÉSULTATS

Chaque année, l’Organisateur (ou son Représentant) envoie les résultats de sa SR à l’ACP. Il doit faire un seul envoi par an, avant le 31 octobre. Un fichier de résultats sera fourni (au format Excel ou équivalent).
Il y a un fichier de résultats par Super Randonnée. Dans ce fichier, une ligne par participant.
Dans l’ordre des colonnes:
A. n° d’homologation (attribué par l’ACP)
B. date de départ (jj/mm/aaaa)
C. NOM Prénom (ex: MATTER Sophie)
D. F (si femme)
E. club du participant (ex: Audax Club Parisien)
F. nationalité du participant (ex: France)
G. code ACP du club (ex: FR-750128)
H. Randonneur / Touriste
I. Vélos spéciaux (couché, tandem, monovitesse…)

Il n’y a pas besoin de renvoyer les cartes de route remplies à l’ACP.
L’ACP se réserve le droit de demander une copie électronique des cartes de route remplies, avec les photos de contrôle. Des irrégularités peuvent entraîner la non-homologation des participants.
Pour les nouvelles Super Randonnées, l’ACP demandera systématiquement une copie des cartes de route remplies, avec les photos de contrôle.

7. HOMOLOGATIONS

En décembre, l’ACP publie les résultats des SR sur le site Internet de l’ACP et envoie aux Organisateurs (ou à leurs Représentants), par courrier postal, les autocollants avec les numéros d’homologation attribués par l’ACP. Les autocollants doivent être collés sur les cartes de route. Les Organisateurs doivent donc conserver les cartes de route des participants jusqu’à réception des autocollants. Une fois les autocollants collés sur les cartes, celles-ci seront restituées aux participants.
Une SR est homologuée par l’ACP à partir du moment où les résultats sont publiés sur le site Internet de l’ACP et où les autocollants sont envoyés. Néanmoins, afin que les demandes de Randonneur 10000 puissent être envoyées à temps, les Organisateurs peuvent communiquer aux participants leur futur numéro d’homologation.

8. FACTURE

En décembre, l’ACP envoie aux Organisateurs (ou à leurs Représentants), par email, une facture annuelle. L’ACP facture 1 euro par homologation et 1 euro par unité (carte+plaque) commandée. Le paiement peut s’effectuer par virement bancaire, Paypal ou Western Union.
Ne pas payer avant d’avoir reçu la facture.
En accord avec le Représentant BRM, la facture SR peut être intégrée à la facture BRM du même pays.

9. MONTANT DE L’INSCRIPTION

L’Organisateur fixe le montant de l’inscription à sa SR, en s’efforçant de le maintenir bas. La SR est une organisation à but non lucratif, et l’Organisateur ne fournit aucune assistance aux randonneurs, il n’y a donc aucune raison de demander un montant élevé.

10. MEDAILLE

Une Super Randonnée existe sans médaille.
L’ACP ne proposera pas de médaille pour chaque SR.
Les Organisateurs (ou leurs Représentants) peuvent décider de créer une médaille ou une autre récompense pour leur SR.

11. AU SUJET DES DEUX FORMULES

Les SR proposent un challenge difficile, mais qui doit rester ouvert à un grand nombre de participants. C’est pourquoi l’ACP offre deux formules: Randonneurs et Touristes.
Les Randonneurs ont un délai de 60 heures.
La formule Touriste ne doit pas être négligée. Elle permet de reconnaître un parcours, de jour, avant de se lancer en Randonneur. Elle attire ceux qui souhaitent voir tous les paysages, sans subir le manque de sommeil, ni le stress de l’horaire.
Seules les Super Randonnées effectuées en formule Randonneur comptent pour le Randonneur 10000.

Merci à tous les Organisateurs et à leurs Représentants pour le temps et les efforts qu’ils consacrent au développement des Super Randonnées.


7. Liste des Super Randonnées


8. Résultats des Super Randonnées

En décembre 2020, il existe 121 Super Randonnées, organisées dans 27 pays.

33 nouvelles Super Randonnées ont été créées en 2020.

594 participants ont été homologués en 2020.

Le challenge « 10 SR » compte déjà 17 lauréats.

Vous remarquez des erreurs dans la feuille ci-dessous? merci de les signaler à Sophie Matter


9. 10 Super Randonnées

Pour fêter les 10 ans de la Super Randonnée (2009-2019), l’organisatrice crée un nouveau challenge :
10 Super Randonnées
Mention spéciale pour 10 SR en option Randonneur (délai 60 heures)
Mention spéciale pour 10 routes différentes
Pas de limite de temps pour réaliser le challenge
Vous recevez : une médaille + votre nom au palmarès
Pour le demander : contacter Sophie Matter